lycée banlieue culture

Le Savoir pour s'ouvrir, comprendre, regarder. Histoire, musées, lycées, actualité, cours, documents, géographie, conseils pour le bac, améliorer le système scolaire, pédagogie, Judaïsme. Christianisme. Islam. Migrations. Expositions. Livres

07.02.11

Même la pluie


Même la pluie
, film.

Réalisé par Icíar Bollaín 

Avec Gael García BernalLuis TosarCarlos Aduviri

Titre original : También la lluvia 

 

 « Même la pluie.

Ils veulent nous prendre même la pluie.

 Et pourquoi pas la sueur de notre front, pendant qu’on y est. »

 

« Ils », ce sont les grandes compagnies capitalistes qui veulent privatiser la distribution d’eau en Bolivie. Les paysans et les pauvres des bidonvilles sont en train de creuser un canal de 7 km  afin d’amener l’eau de la colline d’en face. Ils ne peuvent accepter ce projet.

affichepluieL’eau c’est la vie, sa marchandisation rend plus précaire encore leur existence.

Dans ce contexte commun à beaucoup de pays du Sud, arrive un groupe de cinéastes humanistes qui veulent tourner un film sur l’oppression des Indiens par les conquistadors du XVIe siècle.

Un beau projet mais très vite se pose le dilemme de l’écart entre les discours et les actes. Comment tourner dans une situation sociale aussi tendue ? Beaucoup d’Indiens qui tournent dans le film gagnent à peine de quoi survivre et participent au mouvement de lutte. De leur côté, les cinéastes, malgré leurs bons sentiments et leur diplômes, sont remplis d’idées reçues et finalement assez méprisantes sur les Indiens.

Est-ce à dire que le tournage du film n’a aucun intérêt ? La lutte compte-t-elle seule, et non pas la culture générale et les beaux discours ?

Ce n’est pas si caricatural car les Indiens sont captivés par les scènes et les dialogues auxquels ils participent. Mais alors que pour l’équipe du film le tournage est un jeu, un plaisir intellectuel et un gagne-pain, les Indiens au contraire établissent directement un lien entre théorie et pratique.

La culture doit servir à combattre les privilèges ou elle n’est rien.


Commentaires

Poster un commentaire







 

Remonter (pour la page suivante, cf + haut)