lycée banlieue culture

Le Savoir pour s'ouvrir, comprendre, regarder. Histoire, musées, lycées, actualité, cours, documents, géographie, conseils pour le bac, améliorer le système scolaire, pédagogie, Judaïsme. Christianisme. Islam. Migrations. Expositions. Livres

23.01.11

Céline et 1914

Louis-Ferdinand Céline, écrivain, est un immense styliste de la langue française. Dans son livre Voyage au bout de la nuit  il décrit très bien le sentiment d'horreur devant la grande boucherie de 1914-1918.

 

Combien de temps faudrait-il qu’il dure leur délire, pour qu’ils s’arrêtent épuisés enfin, ces monstres ? Combien de temps un accès comme celui-ci peut-il bien durer ? Des mois ? Des années ? Combien ? Peut-être jusqu’à la mort de tout le monde, de tous les fous ? »

L. F. Céline, Voyage au bout de la nuit, collection Folio, page 26.

 

« Quand on sera au bord du trou faudra pas faire les malins nous autres, mais faudra pas oublier non plus, faudra raconter tout sans changer un mot, de ce qu’on a vu de plus vicieux chez les hommes et puis poser sa chique et puis descendre. Ca suffit comme boulot pour une vie entière ».

Idem page 38.


Commentaires

Poster un commentaire







 

Remonter (pour la page suivante, cf + haut)