lycée banlieue culture

Le Savoir pour s'ouvrir, comprendre, regarder. Histoire, musées, lycées, actualité, cours, documents, géographie, conseils pour le bac, améliorer le système scolaire, pédagogie, Judaïsme. Christianisme. Islam. Migrations. Expositions. Livres

12.07.09

Rahab, femme libre

Il y a trois mille ans, Rahab, femme indépendante de Jéricho, désobéït à l’Etat policier pour protéger des persécutés. Elle n’accepte pas de se soumettre.

D’après la Bible, Ancien Testament (un peu modifié)

Josué 2, 6 Josué 2,4-7 Josué 2, 12-21

Document pour un cours d’histoire, 6me et 2de

Peut aussi servir en Education civique

 

Vers 1230-1220 avant J.-C., les Hébreux pourchassés par l’armée égyptienne, immigrés sans papiers, sans domicile fixe, sans terre ni patrie, entrent au Pays de Canaan. Ils envoient dans la ville de Jéricho deux éclaireurs. Ces derniers se rendent à la maison d'une femme nommée Rahab et y passent la nuit. Furent-ils amants ? On le dit. Rahab s'aperçoit qu'ils sont des espions.

Ayant la certitude que les Hébreux vont prendre la ville, elle conclut un marché avec eux. "Maintenant jurez-moi, puisque j'ai agi loyalement envers vous, que vous agirez loyalement envers ma famille. Donnez-moi un signe que vous laisserez vivre mon père, ma mère, mes frères, mes soeurs, tout ce qui est à eux et que vous nous arracherez à la mort.

Ils répondirent : "Pourvu que vous ne divulguiez pas notre entreprise, notre vie répondra de la vôtre. Quand nous aurons pris le pays, alors nous agirons envers toi avec bienveillance et loyauté".

Comme tout finit par se savoir, le président de la République de Jéricho reçut des dénonciations anonymes. Le ministre de l’Intérieur demanda à Rahab de lui livrer ses invités. Convoquée au commissariat elle répondit: "Oui, ces hommes sont venus vers moi, mais je ne savais pas d'où ils étaient. Comme dans l'obscurité on fermait la porte de la ville, les hommes sont sortis. Je ne sais pas où sont allés ces hommes. Poursuivez-les vite, vous les rattraperez". Or, elle les avait fait monter sur la terrasse et les avait dissimulés sous des tiges de lin.

Revenue chez elle, Rahab fit descendre ses hôtes par la fenêtre avec une corde, car sa maison se trouvait sur le rempart. Elle leur dit : "Allez vers la montagne de peur que vos poursuivants ne tombent sur vous ; vous vous y cacherez pendant trois jours jusqu'au retour de ceux qui vous poursuivent ; après cela vous pourrez aller votre chemin".

Ces hommes lui répondirent : "Voici comment nous nous acquitterons de ce serment que tu nous as fait jurer : quand nous entrerons dans le pays, tu attacheras ce cordon de fil écarlate à la fenêtre par laquelle tu nous as fait descendre ; tu rassembleras auprès de toi dans la maison ton père, ta mère, tes frères et toute ta famille. Quiconque sera avec toi dans ta maison, son sang retombera sur nos têtes si on porte la main sur lui. Mais si tu divulgues notre entreprise, alors nous serons quittes du serment que tu nous as fait prêter".

Elle les salua : "Qu'il en soit selon vos paroles !" Puis elle les renvoya et ils s'en allèrent. Alors elle attacha le cordon. Quelques jours plus tard, les Hébreux prirent la ville. Leur roi Josué dit : "Entrez dans la maison de Rahab, la femme libre et faites-en sortir cette femme et tout ce qui est à elle, ainsi que vous le lui avez juré".

Les jeunes gens firent sortir Rahab, son père, sa mère, ses frères ; ils firent sortir ceux de son clan et ils les installèrent à l’abri. Josué laissa la vie à Rahab, femme libre.

 

Bible, TOB, éditions du Cerf.


Commentaires

Poster un commentaire







 

Remonter (pour la page suivante, cf + haut)