lycée banlieue culture

Le Savoir pour s'ouvrir, comprendre, regarder. Histoire, musées, lycées, actualité, cours, documents, géographie, conseils pour le bac, améliorer le système scolaire, pédagogie, Judaïsme. Christianisme. Islam. Migrations. Expositions. Livres

12.01.09

L.B. Johnson, discours université Howard, 1965

 

L. B. Johnson  

 

DISCOURS À L'UNIVERSITÉ HOWARD : "POUR RÉALISER CES DROITS"


4 juin 1965


 

 

 

 Contexte 

- Fin 1954 = à Montgomery, Rosa Sparks refuse d’obéïr à la ségrégation dans les bus municipaux. 

- Novembre 1960 = élection de Kennedy avec L. B. Johnson comme vice-président. Les Afro-américains constituent 10,5 % de la population. 

- Printemps 1963 = le taux de chômage des Blancs est 4,8 % et celui des non-Blancs 12,1 %. 

- Août 1963 = marche sur Washington, discours de M. L. King. 

- 22 novembre 1963 = assassinat de Kennedy, L. B. Johnson devient président. 

- janvier 1964 Johnson déclare « la guerre à la pauvreté ». 

- août 1964 = loi sur la formation professionnelle. 

- novembre 1964 = réélection de Johnson.

- 1964-1965 le Congrès vote les lois civiques.

- Juillet 1965 = le projet Medicare garantit la prise en charge par la sécurité sociale des frais d’hospitalisation des personnes âgées.

- Août 1965 = loi sur le droit de vote qui garantit la protection fédérale des Noirs lors de leur inscription sur les listes électorales.

- Août 1965 = émeutes du ghetto noir de Watts, à Los Angeles.

- Eté 1966 = émeutes noires à Chicago. Répression violente de la police.

 

Biographie de L. B. Johnson (source : Wikipédia)

Lyndon Baines Johnson (1908 - 1973), succède en 1963 à John F. Kennedy assassiné en cours de mandat. Il est réélu en 1964.

Il naît au Texas. Ses parents ne possèdent qu’une modeste ferme. Il fréquente l’école publique. Johnsonenseigne dans un lycée de Houston mais il démissionnera pour se lancer dans la politique.
Secrétaire parlementaire. En 1935, Johnson devient directeur d’une agence gouvernementale du Texas chargée de la jeunesse.

Franc-maçon.
En 1937, Johnson se présente au Congrès. Il base sa campagne sur le New Deal.
Le président Roosevelt montre un intérêt personnel pour le jeune Texan. Johnson est affecté au Comité des affaires navales. En 1941, Johnson se présente au Sénat. Battu.
En 1948, Lyndon B. Johnson se présente au Congrès.

En 1953, il est choisi par ses camarades démocrates pour être le chef de l’opposition En 1954, Johnson est réélu au Sénat, et devient chef de la majorité.

En novembre 1960, le duo Kennedy/Johnson devance de peu Richard Nixon et Henry Cabot Lodge Jr.
Kennedy place Johnson à la tête du Comité présidentiel pour l'égalité des chances dans le travail, ce qui lui permet de s'occuper des minorités. 
En 1964 le Congrès vote une loi sur la réduction des impôts et la Loi sur l'égalité des chances, dans le cadre de la Lutte contre la Pauvreté.
Aux élections de 1964, Johnson remporte la présidence avec 61 % des voix. 
Johnson inscrit sa politique de « Great Society » au programme de travail du Congrès en janvier 1965 : aide à l'éducation, lutte contre la maladie, sécurité sociale, rénovation urbaine, embellissement, écologie, développement des zones négligées, lutte à grande échelle contre la pauvreté, contrôle et prévention du crime et de la délinquance, disparition des derniers obstacles au droit de vote.

Le président Johnson a toujours pesé contre la ségrégation et pour l’ordre et le droit, la cour suprême constituée de membres progressistes a permis de faire voter une loi contre la ségrégation scolaire. L'État de l'Arkansas refuse d'appliquer cette loi. L'armée fédérale intervient en Arkansas pour appliquer la loi dans les écoles.

 

NOTE :

Le Président parle à 6:35 pm sur-le-Main Quadrangle en face de la bibliothèque à l'université Howard de Washington, après avoir reçu un grade honorifique de docteur en droit.

Ses premiers mots s’adressent au Dr James M. Nabrit, le Président de l'Université. Au cours de son allocution il fait allusion à Mme Patricia Harris, ambassadeur des États-Unis à Luxembourg et ancien professeur associé de droit à l'université Howard. 
Le Voting Rights Act de 1965 a été approuvé par le Président le 6 août 1965.

Source = 

Public Papers de la présidence des États-Unis: Lyndon B. Johnson, 1965. Volume II, entrée 301, pp. 635-640. Washington, DC: Government Printing Office, 1966.

 

 

 http://www.lbjlib.utexas.edu/johnson/archives.hom/speeches.hom/650604.asp

 

 

L. B. JOHNSON 

DISCOURS DE L’UNIVERSITÉ HOWARD

 

 4 juin 1965 

 

 

[...]

DR NABRIT, CHERS AMIS AMÉRICAINS,

Je suis ravi d’avoir la chance de parler à cette institution importante et historique. Howard a depuis longtemps été un centre d’éducation important pour l’éducation des Américains noirs. Ses étudiants sont de toutes races et couleurs et viennent de beaucoup de pays du monde. C’est vraiment un exemple de la réussite de l’excellence démocratique.[...]

Voir la suite : LBJ

 

 

 


Commentaires

Poster un commentaire







 

Remonter (pour la page suivante, cf + haut)