lycée banlieue culture

Le Savoir pour s'ouvrir, comprendre, regarder. Histoire, musées, lycées, actualité, cours, documents, géographie, conseils pour le bac, améliorer le système scolaire, pédagogie, Judaïsme. Christianisme. Islam. Migrations. Expositions. Livres

30.07.12

Un monde sans transgression

Nouvelle revue de psychosociologie
n° 6 2008/2
Un monde sans transgression
Eugène Enriquez

http://www.cairn.info/revue-nouvelle-revue-de-psychosociologie-2008-2-p-277.htm

Résumé de l'article par le CAIRN

La transgression semble être, d’après les médias, à l’ordre du jour dans nos sociétés contemporaines. Le texte proposé s’inscrit en faux contre cette assertion. L’auteur montre que si les années 1965-1980 furent de véritables années de transgression, il n’en est plus de même aujourd’hui.
Avant tout, il est nécessaire de définir le terme et pour cela de faire appel aux livres devenus classiques de G. Bataille, de R. Caillois, de R. Otto. On constate alors que la transgression n’est opérante que contre les interdits structurants fondamentaux issus du monde sacré et contre les interdits du monde profane, considéré comme sacré dans une société déterminée. La transgression comprend donc le sacrilège (qui fait le sacré) mais elle le dépasse en proposant de nouvelles valeurs et elle demeure toujours limitée pour que la société ne retombe pas dans le chaos primordial.
Or, dans nos sociétés qui sont affectées par un déficit d’idéaux et de sur-moi collectif, il est difficile de trouver des valeurs sacrées à transgresser. La transgression cède alors la place à la perversion. Pour que des possibilités de transgression puissent à nouveau voir le jour, il serait indispensable de reconstituer des idéaux et des sur-moi collectifs.

 Pour cela, certaines conditions doivent être réunies :
- existence de mouvements sociaux forts,
- capacités à la provocation, à la dérision, à « l’exotisme »,
- présence d’êtres de conviction prêts à prendre des risques.

Ces conditions ne semblent guère être présentes actuellement. Pourtant, certains indices encore légers font penser que les sociétés modernes sont à un tournant et que, peut-être, la transgression peut faire retour.


Commentaires

Poster un commentaire







 

Remonter (pour la page suivante, cf + haut)