lycée banlieue culture

Le Savoir pour s'ouvrir, comprendre, regarder. Histoire, musées, lycées, actualité, cours, documents, géographie, conseils pour le bac, améliorer le système scolaire, pédagogie, Judaïsme. Christianisme. Islam. Migrations. Expositions. Livres

20.07.12

J. P. Chevènement sur les accords d'Evian

Samedi 17 mars 2012. Colloque à Evian sur le cinquantième anniversaire des accords d’Evian entre le gouvernement français et le FLN algérien.
Intervention orale de M. Jean Pierre Chevènement, président de l’association France-Algérie.

P1090352

http://www.asso-france-algerie.fr/

path



Notes, résumé

M. Chevènement commence par constater que la signature des accords d’Evian a été peu célébrée. Toutefois il y a eu à l’A.N. un colloque sur le sujet, le 17 décembre 2011.

http://www.algerie-plus.com/confidences/algerie-france-ouverture-du-colloque-%C2%ABalgerie-et-la-france-au-xxi-eme-siecle%C2%BB-a-l%E2%80%99assemblee-nationale-francaise/

Pour l’orateur l’Algérie et la France sont la colonne vertébrale de l’ensemble eurafricain. Il y a dans le dialogue entre ces pays un potentiel énorme.
M. Chevènement dresse ensuite l'éloge de l’émir Abd-el-Kader, un philosophe,  théologien, mystique, poète, visionnaire.
M. Chevènement évoque la stratégie de l’apocalypse menée en 1961 et 1962 par l’OAS.
On ne peut pas raisonner le nez sur l’évènement, explique-t-il. Il faut remonter aux sources. La colonisation remonte à 1830. La France n’avait rien à faire en Algérie, ce fut une foucade de Charles X. Tocqueville en 1840 se demandera ce que la France faisait là-bas.
Souvenons-nous, explique M. Chevènement, que dans sa rivalité contre la concurrence maritime et commerciale anglaise, la France avait perdu. Elle ne pouvait plus dominer le monde ni même l’Europe. La conquête coloniale offrit une compensation contre ce passé. Mais cette compensation ne fut pas pensée, sauf peut-être par Napoléon III.
Aujourd’hui nous payons les pots cassés de ces injustices.
La décolonisation était dans le vent de l’histoire. De Gaulle a tranché le nœud gordien. Mais il est clair que les accords d’Evian n’ont pas été respectés. Les troubles des semaines suivantes s’expliquent par l’absence d’un gouvernement algérien.
Toutefois le passé a créé des liens. La langue française est utilisée en Algérie, il y a de nombreux accords bilatéraux. M. Chevènement s’est rendu récemment dans l’université de Tlemcen qu’il a trouvé remarquable. Autre lien : la présence d’une communauté algérienne en France.


Commentaires

Poster un commentaire







 

Remonter (pour la page suivante, cf + haut)