lycée banlieue culture

Le Savoir pour s'ouvrir, comprendre, regarder. Histoire, musées, lycées, actualité, cours, documents, géographie, conseils pour le bac, améliorer le système scolaire, pédagogie, Judaïsme. Christianisme. Islam. Migrations. Expositions. Livres

09.02.12

Fulbert de Chartres, fidélité, vassalité

Document pour un cours de 5me ou 2de

Lettre de Fulbert de Chartres au duc d'Aquitaine, année 1020
Recueil des Historiens des Gaules et de la France, t. X, p. 463.

Au très glorieux duc d'Aquitaine Guilhelm, Fulbert, évêque.
Invité à écrire sur la teneur de la fidélité, j'ai noté brièvement pour vous ce qui suit, d'après les Livres qui font autorité.
Celui qui jure fidélité à son seigneur doit avoir toujours les six mots suivants présents à la mémoire : sain et sauf, sûr, honnête, utile, facile, possible. Sain et sauf afin qu'il ne cause aucun dommage corporel au seigneur. Sûr, afin qu'il ne nuise pas à son secret, ni aux ouvrages fortifiés qui lui procurent la sécurité. Honnête, afin qu'il ne porte pas atteinte à ses droits de justice, ni à d'autres éléments où son honneur peut paraître engagé. Utile, afin qu'il ne porte aucun préjudice à ses possessions. Facile et possible, afin que le bien que son seigneur pourrait faire aisément ne lui soit pas rendu difficile, et que ce qui lui était possible ne lui devienne pas impossible. Il est juste que le fidèle se garde de ces actes pernicieux. Mais il ne mérite pas ainsi son chasement. Car il ne suffit pas de s'abstenir de faire le mal, il faut aussi faire le bien.
Il importe donc que, dans les six domaines mentionnés ci-dessus, le vassal fournisse fidèlement à son seigneur le conseil et l'aide s'il veut paraître digne du fief et respecter la foi qu'il a jurée. Le seigneur aussi doit rendre en toutes ces choses la pareille à son fidèle. S'il ne le faisait pas, il serait taxé à juste titre de mauvaise foi, de même que le vassal (lui serait surpris en train de manquer à ses devoirs, par action ou par consentement, serait coupable de perfidie et de parjure.

Questions
1)    Quel est le thème général de ce texte ?
2)    Pourquoi le duc a-t-il demandé ces informations ?
3)    Quelle partie précise de la société est concernée par ce texte ?
4)    Quelles sont les obligations des deux parties ?
5)    Quel est l'intérêt pour la société d'avoir ce type de rapports sociaux ?

- Europe 0476-1492 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

Poster un commentaire







 

Remonter (pour la page suivante, cf + haut)