lycée banlieue culture

Le Savoir pour s'ouvrir, comprendre, regarder. Histoire, musées, lycées, actualité, cours, documents, géographie, conseils pour le bac, améliorer le système scolaire, pédagogie, Judaïsme. Christianisme. Islam. Migrations. Expositions. Livres

05.11.10

D’un idéal normatif à un idéal singulier

Corps et pédagogie, ADAPT Education 2004

Véronique Vanier, Education et psychologie, d’un idéal normatif à un idéal singulier

Note de lecture

1925, Freud, Préface à Aichorn : « il y a longtemps déjà, j’ai fait mien le mot plaisant qui veut qu’il y ait trois métiers impossibles : éduquer, guérir, gouverner »

Il reprend cette idée en 1937. Pour ces métiers « on peut d’emblée parler d’un succès insuffisant ».

L’éducation a une absence de réussite au regard de ses objectifs.

Or nous sommes dans le domaine du vivant, du singulier, de l’imprévisible. « L’humain échappe aux prédéterminations ; il résiste aux tentatives normatives comme à l’entreprise totalisante. […] Ce sont en matière d’éducation les certitudes forgées d’avance qui mutilent. […] certains ont assuré que précisemment le succès d’une éducation résiderait dans le fait qu’elle échoue » (Mireille Cifali).

Les valeurs de l’Ecole républicaine qui nous soutiennent et auxquelles nous nous raccrochons alors même que nous savons aujourd’hui qu’elles ne protègent de rien.

Sans désir d’apprendre, il ne peut y avoir de transmission du savoir.

L’idéal du système éducatif dès le XVIIe siècle met en place une école qui se calque sur un modèle d’exclusion du sujet. Le gay savoir de Rabelais […] est totalement abandonné.

Lacan : « toute sagesse est ‘gay savoir ». Elle s’ouvre, elle subvertit, elle chante, elle instruit, elle vit ».

Michel Bernard : « l’Ecole tient un double discours simultané : aliéner et libérer, domestiquer et affranchir ».

Catherine Millot. L’éducation se situe du côté de l’idéal, du narcissisme et du bien, là où la psychanalyse se situe du côté de la chute des idéaux et d’un au-delà du narcissisme. L’éducateur […] demande à l’enfant de réaliser un idéal auquel lui-même a dû renoncer.

Catherine Millot propose une éducation qui ferait place au désir.

Franciane Jeuniaux objecte qu’il est difficile d’intégrer cette problématique dans une société où les valeurs et les idéaux ont été remplacés par la jouissance immédiate.

Petites Lolitas dès le Primaire, exhibition ostensible par les adolescents de ces objets de jouissance que sont portables, cigarettes, walkman, strings, piercings. Elèves en permanence branchés, incapables de se mettre au repos […].

Hystérisation des comportements.

Quelles « solutions » ?

Exemple d’un élève gothique intelligent mais médiocre à l’écrit. Un jour il rend une copie de géo vide, mais le pourtour de la feuille était rempli de phrases en anglais, tirées des chansons de ses groupes préférés. Un défi.

L’enseignant lui répond en anglais. Il faut accepter les règles du jeu (du « je »).

Enseigner c’est peut-être donner le goût.

Loin d’être dans la transmission d’un savoir, l’enseignant serait plutôt dans une demande d’investissement.


Commentaires

Poster un commentaire







 

Remonter (pour la page suivante, cf + haut)