lycée banlieue culture

Le Savoir pour s'ouvrir, comprendre, regarder. Histoire, musées, lycées, actualité, cours, documents, géographie, conseils pour le bac, améliorer le système scolaire, pédagogie, Judaïsme. Christianisme. Islam. Migrations. Expositions. Livres

13.05.10

Programme d'histoire de première, projet

Projet de nouveau programme d’histoire de Première

Mes remarques au 12-05-2010 

- On aurait aimé avoir des aperçus sur le programme de terminale afin de saisir la logique d’ensemble. Passez votre chemin, il n’y a rien à voir.

- Ce « projet » n’en est pas un. Il sera avalisé à 99 % par une commission bidon au garde-à-vous inconditionnel. Nous, les vrais enseignants, serons obligés d’exécuter les ordres de ces extraterrestres qui ne nous représentent pas.

- Heureusement, en réalité rien ne nous oblige à faire ce programme. Désobéïssons. Notre cours ne leur appartient pas. Nous ne sommes pas au service de l’Etat Liévathan.

- Quasi disparition de l’histoire chronologique et événementielle. Dommage, c’était plaisant et cela donnait de la liberté pédagogique au professeur. L’histoire thématique, culturelle, risque d’être abstraite pour les lycéens en difficulté.

- Le XIXe siècle passe au 2d plan au profit du XXe s. On évacue ce qui « ennuie » les élèves au profit de leçons sensées éclairer « l’actualité »

- Déclin de l’histoire de France au profit de l’histoire européenne. On espère faire baisser le taux d’abstention aux élections européennes…

- Les « économies-monde ». Concept braudélien.

Cf F. Braudel, La dynamique du capitalisme, Arthaud 1985.

Cf aussi lmmanuel Wallerstein. 

- Histoire de l’immigration. Bonne idée. On insistera sur le cas français et non sur la situation européenne. Montrer que l’immigration est un fait ancien. Faiblesse de la natalité française avant 1944. Les gouvernements républicains chouchoutent et surprotègent le monde agricole et artisanal parce qu’ils ont peur de la classe ouvrière. D’où le manque de main d’œuvre industrielle.

Lire Gérard Noiriel.

- « Violence des guerres mondiales ». Tiens donc, la guerre est violente ? Cf les thèses de Becker sur la brutalisation de 14-18.

Lire German Atrocities, 1914, de John Horne et Alan Kramer

Sur la notion de "culture de guerre" :

http://www.crid1418.org/espace_scientifique/textes/culture_de_guerre.htm

- Extermination des Juifs et des Tziganes. Ne pas oublier que la IIIe République persécutait déjà les Tziganes. Cf la loi de 1912.

http://www.etudestsiganes.asso.fr/

- Les conflits depuis 1991. Transvasement d’un cours récent de Terminale.

- « Le siècle des totalitarismes ». La notion de totalitarisme est discutable.

- Colonisation et décolonisation. Donner à la guerre d’Algérie toute la place qu’elle mérite. La question des harkis, les brutalités de l’armée française (torture, Villa Susini, Bataille d’Alger, ratonnades en métropole, rôle sinistre du préfet Maurice Papon).

- « Vichy, négation de la république ». Par certains aspects, Vichy continue les atteintes au droits de l’homme qui existaient déjà sous la république. Celle-ci a persécuté les Tziganes et les immigrants, elle interdit le PCF en 1939.

- Le thème de la laïcité. Ne pas reconstruire à posteriori une laïcité imaginaire et idéale. Jules Ferry était nuancé.

- La construction européenne. Comment intéresser les jeunes à ce cours ? Comment aller à l’essentiel ? Ne pas se perdre dans les détails factuels et chronologiques. Aller vite. 3 ou 4 heures suffisent.


Commentaires

Poster un commentaire







 

Remonter (pour la page suivante, cf + haut)