lycée banlieue culture

Le Savoir pour s'ouvrir, comprendre, regarder. Histoire, musées, lycées, actualité, cours, documents, géographie, conseils pour le bac, améliorer le système scolaire, pédagogie, Judaïsme. Christianisme. Islam. Migrations. Expositions. Livres

30.04.10

Prof ou acteur, c'est kif-kif

Prof, un métier de comédien


Une classe de quatrième

- début septembre

Cours sur l’Europe moderne (XVIIe et XVIIIe s). Les Etats monarchiques, le développement du commerce, le commerce triangulaire, la traite des Noirs, l’art baroque et l’art classique. 

Je suis assez fier d’avoir pu leur communiquer ma passion pour le baroque. Je bats des ailes et j’esquisse quelques pas de danse pour mimer l’ange d’une façade baroque (qu’est-ce qui m’a pris ?). Les élèves apprécient. Un cours, ce n’est pas un pensum, une potion amère.

Ce n’était pas joué d’avance. Il a fallu faire mon one man show. Certaines élèves m’ont dit qu’elles avaient rêvé du baroque en pleine nuit : elles voyaient des statues bouger… Formidable. L’année prochaine je supprime le paragraphe sur l’art classique et je rallonge le baroque.

- 22 septembre

Une vidéo sur le peintre George de La Tour.

Lignes simples, éclairages forts et précis, mouvement des yeux (le tricheur…), utilisation de la couleur rouge. De La Tour montre les aspects « peu convenables » de l’être humain : tricheries, vols, prostitution. Les élèves semblent passionnés.

- 23 septembre

Géographie. Reliefs et climats européens.

Nous nous sommes bien amusés. Un élève mime le déplacement des basses pluvieuses venues de l’Atlantique. Lorsqu’il pleut, il agite ses bras. Mais il se heurte à un anticyclone, véritable bouclier anti-nuages (un autre élève fait ce rôle). Finalement l’anticyclone est le plus fort et la basse pression atmosphérique se retrouve par terre dans la classe.

 

 

 


Commentaires

Poster un commentaire







 

Remonter (pour la page suivante, cf + haut)