lycée banlieue culture

Le Savoir pour s'ouvrir, comprendre, regarder. Histoire, musées, lycées, actualité, cours, documents, géographie, conseils pour le bac, améliorer le système scolaire, pédagogie, Judaïsme. Christianisme. Islam. Migrations. Expositions. Livres

02.03.10

Le baroque en Flandres, expo

Le baroque en Flandres : Rubens, van Dyck, Jordaens. Cabinet de dessins Jean Bonna, Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts, Paris. Du 16 février au 7 mai 2010.

Cette année est décidemment très flamande. Beaucoup d'expos à Paris et Genève. Voici une charmante et minuscule exposition présentée dans une  pièce de l’Ecole des Beaux-Arts, rue Bonaparte à Paris. On y verra tranquillement plusieurs dessins à la plume réalisés au XVIIe siècle dans les Pays-Bas espagnols (actuellement la Belgique). Un conflit religieux ensanglanta la région, les Provinces-Unies défendant le protestantisme, la liberté, l’indépendance et la démocratie tandis que plus au sud les Pays-Bas restaient fidèles à l’Espagne et au Pape. Les clivages sont néanmoins plus complexes.

-        Franck Snyders, Route vers le marché et Nature morte au chevreuil suspendu. Dessins fins et précis, abondance de victuailles, plaisirs de la chair. Les plumes des volailles sont bien rendues par une encre brune.

-        Franck Snyders, Nature morte avec gibier à poil et à plumes, homard, fruits et légumes. Dessin fin. Posé sur un monceau de victuailles, le chat guette une perdrix d’un oeil concupiscent. Son regard est souligné par une encre plus foncée que le reste.       

-       Anton van Dick, Portrait de Gérard Seghers. Ce peintre est majestueusement drapé dans une cape, la moustache frisée.

-       Anton van Dick, Saintes femmes au pied de la Croix. Parmi elles, pathétique, bouleversée, figure la très aimée Madeleine. Agenouillée, elle enlace la Croix de ses bras, sa joue repose affectueusement sur le bois. L’amour de sa vie est parti. Elle pleure, elle sanglote.

-        Anton van Dick, Le martyre de sainte Catherine. Drame violent, mouvements forts. Petite touche de rouge et de bleu.

-          Pierre Paul Rubens, Etude pour le portrait de la Marquise Brigida Spinda Doria. Pinceau à l’encre de Chine, rehauts de bleu.  Sur sa robe de satin, brillent des reflets.

-          Plusieurs dessins de Jacob Jordaens réalisés vers 1630/1660. Les premiers sont un peu grossiers, avec de gros traits. Quelques étonnants rajouts de couleur apportent un peu de vie. Ulysse construit un bateau tandis que Calypso pose une main affectueuse sur sa tête, comme si elle voulait encore le retenir avec elle. Un intérieur de cuisine avec une table bien garnie. Une tête de Satyre : expression moqueuse et voluptueuse. Un dessin plus tardif représente La Justice, la Foi et la Charité (sanguine et aquarelle) ; le dessin change, se précise, devient plus délicat. Une sensuelle Etude de bras et de mains autour d’un panier. De son bras, Bacchus tient le sein de la servante.

Puis le peintre abandonne les plaisirs pour devenir huguenot et sectaire avec La fabrication et l’adoration des idoles, dessin de 1658 qui lance une charge anticatholique.

-          Plusieurs petits paysages très agréables dessinés et peints par Gillis Neyts (1618-1687). Un paysage avec une église, un village et un coteau. Un torrent dans une vallée boisée (plume, encre brume, couleur verte). Un autre torrent. Que de petits coins tranquilles. La lumière bouge dans les feuillages. Atmosphère de repos et de calme.


Commentaires

Poster un commentaire







 

Remonter (pour la page suivante, cf + haut)