lycée banlieue culture

Le Savoir pour s'ouvrir, comprendre, regarder. Histoire, musées, lycées, actualité, cours, documents, géographie, conseils pour le bac, améliorer le système scolaire, pédagogie, Judaïsme. Christianisme. Islam. Migrations. Expositions. Livres

21.11.09

La souffrance des élèves français

La santé mentale, l’affaire de tous

Rapport remis à Mme Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET le 17 novembre 2009

http://www.strategie.gouv.fr/IMG/pdf/RAPPORT_Sante_mentale_version_18nov09validdqs2.pdf

Centre d’analyse stratégique

P. 167. On constate ainsi que les jeunes Français sont les moins insouciants de tous, à cause de ce que Cécile van de Velde appelle « le poids du définitif » à savoir l’idée que, pendant sa jeunesse et ses études, on joue sa vie, les études représentant un couloir que l’on emprunte et que l’on ne peut plus quitter. Au sein de la société française, « le temps de la jeunesse, associé à celui des études, est pensé comme un investissement à vie, déterminant de façon quasi définitive la future place sociale de l’individu ». On remarque ainsi pour les jeunes Français une logique forte de statut, de marquage social par le diplôme.

Lire la suite : jeunes_mental


Commentaires

Poster un commentaire







 

Remonter (pour la page suivante, cf + haut)