lycée banlieue culture

Le Savoir pour s'ouvrir, comprendre, regarder. Histoire, musées, lycées, actualité, cours, documents, géographie, conseils pour le bac, améliorer le système scolaire, pédagogie, Judaïsme. Christianisme. Islam. Migrations. Expositions. Livres

13.12.07

Jacqueline Chabbi, Le seigneur des tribus

 

Jacqueline Chabbi 


Le Seigneur des Tribus

L’Islam de Mahomet 

Editions Noêsis 1997.


Remarque de l’auteur du blog

Voici un livre qui étudie la création de l’islam avec les méthodes de l’histoire, de la linguistique et de l’ethnologie. Lecture difficile mais ouvrage fondamental. Permet de combattre l’intégrisme.


Avertissement, page 22, extrait


Le Seigneur des Tribus constitue une tentative de mise en contexte historique de l'islam des origines, dans la société où vécut Mahomet. C'est dire que ce travail n'affirme pas une réalité à laquelle on devrait croire. Il propose au contraire des explications hypothétiques sur un moment du passé. Celui-ci se définit par son temps et par son espace. Il s'inscrit sur un terrain particulier, celui de l'Arabie Occidentale où sont situées les deux villes de La Mekke et de Médine qui auraient été les lieux de vie de Mahomet. Le Coran, livre sacré des musulmans, y est considéré dans son contexte premier de réception, celui du monde tribal qui l'environne et auquel il s'adresse d'abord.


Les explications proposées tâchent de retrouver les résonnances spécifiques qu'il y eut entre la parole coranique et ce terroir tellement particulier. Toute vision universalisante ou abusivement « musulmane » du texte sacré est considérée comme relevant de l'extrapolation ou de la rétroprojection. Les sociétés musulmanes d'après n'avaient comme mission que de se construire en produisant leur explication du monde et celle de leurs origines. Leur approche n'était nullement « historique », au sens où s'entend l'histoire aujourd'hui dans les sociétés occidentales.


L'objectif affirmé par le sous-titre, L'islam de Mahomet, était de parvenir au niveau de la strate première, celle du prophète fondateur. C'est par une description de son espace de vie que débute le livre. La narration s'y est voulue conteuse et diseuse d'histoires.


Il ne s'agissait pas d'affirmer une rupture méthodologique ou de poser des principes mais de dépayser et de surprendre une lecture accoutumée à trop de clichés et d’idées convenues sur les débuts de l’islam à la manière d’une histoire sainte.

- Coran et histoire - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

Poster un commentaire







 

Remonter (pour la page suivante, cf + haut)